Au pays de Kandy

Ce matin, Indra nous a préparé des pancakes avec un délicieux mélange noix de coco miel appelé en phonétique polpani. La conversation n’est pas facile avec nos deux employés de maison sri lankais qui parlent cingalais et peu l’anglais. Donc nous fonctionnons par gestes et par sourires et tout se passe à merveille.

Nous quittons le manoir chargé d’histoire de la famille sri lankaise pour nous rendre à 6km de Kandy à Peradeniya. Ici, se trouvent de magnifiques jardins, autrefois exclusivement réservés à la royauté de Kandy. Aujourd’hui, les citoyens et les touristes sont autorisés à profiter des jardins botaniques les plus impressionnants et les plus vastes (60 hectares) du Sri Lanka. Bien sûr, comme partout ici, les touristes paient un prix 10 fois supérieur à celui des locaux !

Les points forts incluent une belle collection d’orchidées, une allée magnifique de fougères tricolores, une belle avenue de palmiers royaux, l’insolite arbre fruitier à boulet de canon, des bambous de d’une hauteur de 40 mètres…Un autre arbre extraordinaire est le ficus géant de Java sur la grande pelouse, avec son tronc central colossal et son baldaquin en forme de parapluie.  Les amoureux se baladent, les jeunes enfants chantent, les bébés singe s’amusent et les chauve-souris géantes (flying fox)… dorment.

Ruwan n’en revenait pas mais nous sommes restés 3h à nous balader dans ce havre de paix préservé du tumulte de Kandy. Parce qu’ici à Kandy, c’est un bazar monstre !

Est ce particulièrement vrai en raison des 10 jours de fêtes de Perahera (leurs cavalcades des fêtes de la Madeleine version religion boudhiste) ou est-ce chaque jour aussi bondé et grouillant de monde, de tuktuks, de voitures, camions, bus, klaxons ?

Ruwan nous amène chez un grossiste en pierres précieuses qui nous explique l’extraction encore totalement manuelle (et terriblement dangereuse pour les mineurs) des pierres précieuses dans les nombreuses mines du centre et du sud de l’île. Leur grande fierté est le saphir bleu du Sri-Lanka qui orna jadis le bijou de mariage de la princesse Diana.

Son prix est monstrueux. Mais ici, les pierres sont un peu moins chères qu’en France. Les filles se laissent donc tenter par un joli petit bijou, souvenir du Sri-Lanka, et Paul trouve un cadeau pour l’anniversaire de sa belle…

Nous avons juste le temps de courir pour visiter avant sa fermeture, le fameux temple le plus important du Sri-Lanka pour les Bouddhistes, le temple de la Dent. Il abrite la relique de la dent du Bouddha et il est magnifique. Ce soir là, miracle, il y a peu de monde mais nous sentons l’atmosphère de ferveur qui se dégage de ce très beau lieu de culte.

Nous remettons nos chaussures, enlevons les sarongs et courons chercher une place assise pour assister à la fameuse parade du 1er des 10 jours de fête de Perahera 2019.

Installés à la table du café Empire, nous assistons au défilé de danseurs de toute la région et d’éléphants dont le plus vieux accompagne la présentation au peuple de la relique de la Dent de Bouddha. Tout le monde se lève alors et joint ses mains en signe de respect. Très émouvant.

Ce n’est que vers minuit que nous regagnons la villa. Nos propriétaires ont tenu à nous y attendre afin de nous dire au revoir et nous offrir un thé accompagné d’un gâteau d’Indra, bien sûr…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.